AGNEAU de SEPT HEURES ou À la CUILLÈRE

agneau sept1

Je ne cuisine pas trop l’agneau, c’est une viande que je n’aime que longuement cuite et confite. Donc ici c’était l’occasion, les vacances, un peu plus de temps et Pâques.

Je me suis inspirée de la recette d’Edda pour cette recette classique, et cette cuisson au long cours. J’ai procédé en deux étapes, 5h la veille, et 2h le lendemain matin pour notre lundi de Pâques. L’un des avantages de ce mode de cuisson, c’est qu’après avoir doré votre viande, vous n’aurez presque plus rien à faire, si ce n’est arroser du jus rendu de temps en temps, et laisser faire votre four. 😉

 

agneau sept2

AGNEAU de SEPT HEURES ou À  la CUILLÈRE

– Imprimer cette recette  –

 

Nombre De Personnes : 5

Préparation : 20 min / Cuisson : 10 min + 5h + 2h

Difficulté : Très Facile

 

 

INGRÉDIENTS

• une selle d’agneau de 1kg environ  • 3 oignons nouveaux  • 3 carottes pelées et coupées en larges bâtonnets  • 6 gousses d’ail non pelées   • 2 branches de thym   • 2 feuilles de laurier   • 1/2 à 3/4 L de vin blanc sec  • huile d’olive, sel, poivre

 

RÉALISATION

Préchauffer le four à 120°C.

Saler l’agneau sur toutes ses faces. Dans une cocotte allant au four, faire chauffer un peu d’huile d’olive. Y faire dorer l’agneau sur toutes ses faces. Le réserver.

Dans la même cocotte, mettre les oignons grossièrement émincées, les carottes, l’ail, le thym et le laurier.

Laisser cuire 5 minutes en remuant, puis remettre la viande, et verser 1/2 L de vin dessus. Poivrer.

Poser le couvercle sur la cocotte (elle doit être bien fermée), et enfourner pour 5h.

Vérifier la cuisson, arroser du jus de la viande, rajouter un peu de vin blanc si besoin et laisser cuire encore 2h (à la suite ou le lendemain).

Avant de servir, ôter la pulpe des gousses d’ail à présent bien confit, l’écraser et la mélanger au jus de viande restant.

agneau sept3

Share Button

2 thoughts on “AGNEAU de SEPT HEURES ou À la CUILLÈRE

  1. Il doit être divin cet agneau.

  2. Une recette que je veux tester depuis longtemps. Il faut vraiment que je me lance. La texture de la viande me paraît juste un incroyable… Je m’étais déjà régalée il y a 2 ou 3 ans avec des souris d’agneau, cuites en cocotte pendant 3 heures. Vivement Pâques prochain 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *